julia-stlaurentcafe

Le début de notre belle histoire

Un projet de famille


Le Saint-Laurent café boutique a vu le jour le 14 mai 2015. Il est encore bien jeune, mais existait, en rêve, depuis plusieurs années déjà. Il est le fruit d’un projet de famille et s’est enrichi de collaborateurs-amis-artistes-créateurs incroyables.

Pour en nommer que quelques-uns : 

  • Félix Lavallée, designer, conception et direction des travaux;  
  • Jérémie Marcille, chef et copropriétaire du Dur à Cuire;
  • Nathalie Poirier, architecte;
  • Maxime Rioux-Gagné, entrepreneur général, Construction et Rénovation Maxime Gagné Inc.
  • Camille Bégin, designer graphique
  • Clôdane Lafontaine, apprentie-comptable
  • Valérie Verhoef, directrice de la mise en marché et des achats, Les Brûleries Faro
  • Alice, Chloée, Claudia, Jeanne, Elizabeth, Olivier & Catherine, nos employés parfaits.

Merci encore à vous tous, ce fût un réel plaisir de travailler avec vous. Vous avez tous su comprendre et respecter l’esprit que nous voulions donner au décor et à l’identité de notre café et ce, toujours avec un maximum d’enthousiasme. Vous êtes trop nice!

Cette maison, nous l’avons aimée dès notre première visite. Monsieur Yvon Lavigne, ancien propriétaire et restaurateur, nous l’a confiée sachant que nous allions préserver amoureusement son cachet, son âme.

Bref, ma sœur Manue, mes parents, Brigitte et René et moi vous invitons à venir découvrir notre magnifique café, qui est en quelque sorte notre chez nous.

Julia de Vette, Propriétaire (pas mal fière).


Pourquoi le « Saint Laurent » café boutique?


Après avoir quitté la Hollande, mes grands-parents paternels ont vécu une grande partie de leur vie sur l’île Grosbois, presqu’en face du Vieux Boucherville! Mon père et ses sept frères et sœurs ont été élevés sur l’île. Ils traversaient le fleuve en chaloupe, le matin pour se rendre à l’école ! (On est loin du traditionnel autobus jaune.)  Le fleuve faisait partie de leur quotidien et, naturellement, ils nous ont transmis leur amour pour leur «beau plan d’eau». 

Du côté de ma mère, c’est le Vieux Boucherville qui a teinté sa jeunesse. Elle a rêvé toute sa vie d’un petit commerce dans le village, près du fleuve. Check ! ✓

Le sentiment d’appartenance envers le Vieux-Boucherville et le fleuve Saint-Laurent pouvant difficilement être plus fort, nous avons décidé de réunir ces passions en ce projet commun. Nous espérons que vous vous sentirez bien ici, chez nous, chez vous, près du fleuve.

 

Photo: l'équipe du St Lau